ILE DE PAQUES

Iorana (bonjour en RAPA NUI) !

ILE n´y a PAQUES des Moai.

Mystérieuse, envoûtante, fascinante et magnifique Ile de Paques. Nous pensions y rester 4 jours et nous n'avons su décoller de cette île polynésienne féerique que 8 jours plus tard.

L'Ile de RAPA NUI, ce sont des paysages sublimes, des collines verdoyantes avec plus de chevaux que d'hommes, des volcans offrant des vues magiques et des champs de roches volcaniques à perte de vue... et bien sur les Moai imposants, colossaux et parfois vaincus par le temps.

ISLA DE PASCUA, impressionnante au milieu de nulle part, l'un des endroits les plus isolés du monde, à 3700 Kms du Chili et 4050 de Tahiti. C'est une culture polynésienne forte (d'ailleurs ils veulent leur indépendance) avec ses chants, ses danses, sa fierté et son peuple à la fois rude et très hospitalier.

EASTER ISLAND, petite île paisible, rythmée par 4 vols hebdo de Papeete et Santiago, ses 3791 habitants vivent de l'agriculture locale, de la pêche, élevage des chevaux et du tourisme,

Nous avons eu 8 jours fabuleux dont 4 jours durant lesquels nous avons fait le tour de l'île a pieds. Les rares personnes qui nous ont croisés, nous ont toutes proposé de nous emmener en voiture, mais nous avons résisté ! Nous avons campé seuls, tentant de fermer l'oeil au milieu des chevaux, des mulots, des oiseaux... mystérieux... parfois même effrayant ! Nous avons visité le plus grand musée à ciel ouvert au monde, UNESCO depuis 1995, où se dressent 397 moai (pouvant atteindre 250 tonnes et mesurer 20,65m) avec ou sans chapeau, avec ou sans yeux, petits, grands, parfois ayant perdu la tête, debout, couchés...

Couchers de soleil magnifiques au milieu de moai et de volcans sur fond d'océan pacifique turquoise.

Les RAPA NUI nous ont très bien accueillis, et en français s'il vous plait et nous avons eu la chance d'assister plusieurs fois à la répétition d'un groupe de danseurs musiciens MATATO'A qui sera dans les Pyrénées en juillet.

Nous sommes a Rio de Janeiro depuis 3 jours, entre Ipanema et Copacabana ! Chaud chaud chaud...

Bon été a tous, nous imaginons que les soirées bbq ont déjà commencé et que vos vacances au soleil sont planifiées. Quant à nous la fraîcheur de l'Amérique du Sud nous attend.

TOMTOM&NANA


BRESIL, quand le bikini ne tient qu'a un fil !!!
Oi (bonjour en Portugais)
Arrives au Brésil le 25 juin 2004 (au 10 juillet), nous sommes choques en voyant tous les policiers avec leur tenue intégrale pare-balles a l´aéroport, les bus et dans les banques et les gardes dans les magasins sur un escabeau... ce qui confirmait notre appréhension, mais très vite nous avons trouve les habitants de Rio, les Cariocas, très sympathiques et l'atmosphère très détendue. Nous avons vite apprécié la ville de manière décontractée.

Plages mythiques
d'Ipanema et de Copacabana ou nous sommes allés a la Brésilienne : sachet plastiques transparents du supermarché local pour montrer que nous n'avons rien a voler ! Les locaux font de même et prennent les même bus en slip de bain et bikini !!! Aucun complexe !!! Ces longues bandes de sables comptent parmi les 7408 Kms de cote et son évidemment un lieu de pratique du football, du footing et des démonstrations amoureuses !

Santa Teresa la superbe vieille ville colorée que l'on atteint à bord d'un vieux tramway en bois, surplombe la ville mais ne la domine pas. Seules les favelas (bidonvilles) dominent Rio, situe dans une cuvette entre montagnes et mers. Heureusement le Christ Corcovado Redentor, a 704 m de haut veille sur toutes ses âmes !!!

Autre attrait mythique : le Pain de Sucre, impressionnante masse rocheuse séparant les plages de Flamingo et Copacabana. Quelque peu décevant car dévisagé par un énorme téléphérique.

Centro, le centre ville abrite de superbes monuments coloniaux et églises parfois extrêmement modernes à l'image de la cathédrale.

N'oublions pas le stade Maracaña, la fierté du Brésil, 200 000 places (pour comparaison le stade de France ???
80 000 nous croyons !!! OUouououou !!!), Ronaldo est toujours une star ici !


Nous quittons les Cariocas pour Parati, route côtière sublime, petit village colonial de pêcheurs aux maisons blanches et encadrements de toutes les couleurs : gros coup de foudre pour cette ville aux énormes pavés irréguliers inondés a marée haute. Un charme fou ! Nous y restons 3 jours, au programme : plage, fête d'école, photos (NANA s'était calmée a Rio pendant 5 jours en laissant l'appareil au coffre fort !), vodka a 1 € le litre ! Rencontres sympas dont David, Gallois, la quarantaine, s'émerveillant de tout.


Adieu ciel bleu, bikinis et soleil, nous rentrons dans l'hiver a Curitiba via Sao Paulo, ville tentaculaire que nous évitons (700 meurtres par mois, données des années 90), il fait gris, il pleut, la place, sa cathédrale et ses paves nous rappellent Tourcoing !!! Rues piétonnes, bus partout, curieux mélanges de bâtiments tous gris et de maisons colorées.



PARAGUAY

Nous prenons un bus de nuit pour Foz do Iguaçu, nous comptions nous rendre au Paraguay, mais des manifestations nous en empêchent, cependant nous y arrivant en visitant la plus grande centrale hydroélectrique du monde, brasilio-paraguayenne (qui sera détrônée par la Chine dans quelques temps) : 12.6 millions de KW, 9700 M3/seconde et son barrage de 8 Kms, impressionnant. Elle assure 95% de l'énergie électrique consommée au Paraguay et 25% de celle du Brésil !


Les manifestants ayant range leurs banderoles, nous nous rendons au Paraguay le lendemain, quel changement : plutôt sale, la ville de Ciudad del Este grouille de porteurs, ça nous rappelle l'Asie et surtout Delhi en beaucoup moins peuple et sans vache sacrée !


Nous rencontrons Aude, lilloise ! Voyageant seule pour une durée indéterminée ! Peur de rien, fonceuse ! Egalement Sophie et Yan, hyper sympas effectuant le tour du monde en sens inverse, échange de bons plans autour d'une churrascaria : buffet a volonté, viandes, pizzas...


On déménage pour l'Argentine et revenons le lendemain au Brésil pour visiter ses chutes d'Iguaçu. Le ciel se découvre pour un soleil rayonnant, ce qui nous permet d'assister a un spectacle éblouissant : vue d'ensemble sur 275 chutes, arc-en-ciel gigantesque, naissance de nuages crée par des gouttelettes d'eau en suspension dans l'air, 1600 M3/seconde, 70 M de haut, époustouflant !


On a adore le Brésil qui a été une très très bonne surprise, ce pays étonnant compte parmi les 10 plus grandes puissances économiques du monde (bémol : 35 millions des 180 millions de Brésiliens vivent avec moins de 40 US$ par mois), ses villes très cosmopolites (beaucoup d'afro-brésiliens), ses buffets ou on mange au kilo, ses gares routières ressemblant a des aéroports, sa multitude de pharmacie (sans doute le commerce le plus rependu au Brésil !) ses innombrables églises, charmantes, parfois surchargées, parfois abritées sous un hangar et célébrant en continu, et bien sur ses gigantesques plages de sables !


Sur ce, bonnes vacances aux juilletistes, et bon courage aux autres.

Nous vous embrassons et attendons de vos nouvelles.

TOMTOM&NANA



ARGENTINA, QUE LINDA !!!
Buenos Dias (bonjour en espagnol)

On aurait pu dire également ARGENTINE, quand l'argent décline, mais c'est de moins bon goût.

Nous avons traverse le Nord de l'ARGENTINE d'Est en Ouest.

Des le début, le malaise économique est saisissant (constructions abandonnées, magasins fermes, barricades, mendiants, méfiance...) Les riches sont de + en + riches et les pauvres de + en + pauvres. Problèmes politiques et peu ou pas de justice.

Malgré ce désastre économique, les gens sont très ouverts envers les étrangers, cherchant a apprendre, a communiquer et souvent les au revoirs se finissent par une bise !

Ils restent fiers de leur pays et arborent les couleurs de leur drapeau. Ils sont hyper croyant et les églises sont innombrables.

Nous sommes tombes amoureux des paysages d'une beauté stupéfiante : champs de cactus, vallee aux montagnes de 7 couleurs differentes, lamas, chuttes d'eau d'Iguaçu, rivières asséchées, petits villages charmants au milieu de nulle part au pied de la cordillère des Andes, des vignobles excellents...

Apres quelques jours gris, le grand soleil est revenu. Toutefois les soirées sont extrêmement froides.

Notre passage coïncide avec les vacances scolaires (15 jours l'hiver, et oui, c'est l'hiver !), nous rencontrons beaucoup de gens de Buenos Aires (Diogo, Carlos et Maria), également énormément de Français tels que Agnès et Laure, Marie et Stéphanie, nous leur fixons rendez-vous a notre retour. Egalement Pierre, photographe Belge, avec 58 pays a son actif.

Nous goûtons aux empanadas (chaussons a la viande, au poulet ou au fromage, cuit au four ou frit), aux vins souvent très bons, ainsi qu'au mate (infusion que tout Argentins boit a longueur de journée, ils ont tous leur thermos sous le bras ainsi que leur bol et leur paille métallique)

Nous avons visite les chutes d'Iguaçu cote Argentins, sublimes, énormes, une journée pleine pour en faire le tour. Arc en ciel éblouissant, vacarme assourdissant... Waouh, c'est géant !!!

Puis San Ignacio, missions jésuites Guaranies en ruines. Posadas, ville fantôme, plutôt triste. Corrientes, rues piétonnes, place superbe, vieux bâtiments, Rio Parana. Puis nous descendons du bus avec les avertissements d'un local "cuidado, c'est dangereux ici", récupérons nos sacs et au bout de 10 minutes, nous nous apercevons que nous ne sommes pas a destinations, mais a General GUEMEZ, un trou paume ! Ouf, le bus n'est pas encore reparti ! Nous grimpons dedans pour rejoindre SALTA, nous nous attachons à cette ville aux multiples églises, aux bâtiments coloniaux, à notre auberge Terra Oculta et à ses employés hyper sympas a l'image de Diego "El unico !". Nous visitons la campagne huppée de San Lorenzo, magnifiques villas avec piscine, limite choquant aujourd'hui. Nous restons 2 jours à CACHI, 3 heures de bus scotchés à la vitre, un vrai reportage sur les merveilleux paysages. Ballade dans les cactus au pied du Nevado de Cachi, 6380m. De retour à SALTA par la route sinueuse, grosse fièvre pour TOTO, a 2 doigts de tomber dans les pommes... enfin dans les cactus ! nous louons des vélos pour rejoindre CAFAYATE. Le bus nous dépose a la Gorge du Diable (Garganta del Diablo), nous effectuons les 50 derniers kilomètres en vélo dans un paysage digne des + grands westerns, aux milieu des canyons, fabuleux, époustouflant. Les 10 ultimes kilomètres se sont passes dans une tempête de sable, récompensés a l'arrivée par une dégustation de vin ! Un petit Rio Colorado bien sympa !

Nous quittons SALTA avec un pincement au coeur, pour HUMAHUACA, village pave paisible, vendeurs de rue de produits venant de Bolivie. Nous visitons les alentours : PURMAMARCA : la vallée des Peintres, sublime, montagnes de toutes les couleurs, incroyable, les différents minéraux forment des arc-en-ciel. Rejoignons en stop TILCARA, pris par un couple d'URUGUAY très sympa (nous rajouterons cette destination a notre planning) et de la faisons du pouce pour revenir a HUMAHUACA, un couple d'Israéliens nous y emmène, super sympa.

Nous avions prévu d'aller au CHILI à SAN PEDRO DE ATACAMA avant de rejoindre la BOLIVIE, mais c'est la pleine saison et tous les Bus sont pleins. Nous y irons plus tard). Nous changeons donc nos plans et partons pour la BOLIVIE.

Nous rencontrons Nathalie et Eric, 2 Suisses venant du PERU et de la BOLIVIE, on échange quelques plans. Il est 19h00 et ça gèle ! Nous décidons de nous lâcher en allant manger un menu local dans le seul restau calme de la ville (sans orchestre !). Excellent, 7 plants, 1 dessert, tellement bon et copieux que nous avons pense que le prix affiche, était par personne et bien non ! C'était 12 Pesos, soit 3.40 € !!!

Nous voici tout juste arrives en BOLIVIE et explorerons le SUD de l'ARGENTINE (Patagonie et Terre de feu) ainsi que le Centre dans 3 mois.

Nous pensons que beaucoup d'entre vous sont en conges ou en passe de l'être, profitez-en a fond, rechargez les batteries !!! Et surtout donnez-nous de vos nouvelles !

Nous vous embrassons.

TOMTOM&NANA



BOLIVIE

Napaykullayki, (Bonjour en Quechua)

Alors ? Les vacances ? Plage ou montagne ? Les doigts de pied en eventagne ??!!! Racontez-nous ?

Nous sommes restes en BOLIVIE du 25.07.04 au 02.09.04. Que le temps passe vite parmi les paysages époustouflants ! Nous sommes rentres par le nord de l'Argentine, par la ville frontière de VILLAZON.

L'Arrivée fut des plus étonnante, accueillis par Carlos, qui nous a appris beaucoup sur son pays, et voulant nous inviter a prendre une bière ! Les femmes sont vêtues de jupes colorées a volants, avec 15000 jupons et un tablier, portent des tresses jusqu'au cuisses finies par des ornements, et coiffées d'un chapeau melon. Les nourrissons sont blottis dans des nappes de toutes les couleurs, fixes sur le dos des femmes. La mode est aux décorations dorées fixées sur les dents.
Nous nous fondons dans une procession de San Antonio ou les gens nous sourient, nous proposent de prendre des photos, jusqu'a ce qu'une vieille femme jette une pierre sur NANA ! (Accompagnée d'un sort ??!). Nous étions les bienvenus et nous voici chasses comme des Gringos !

Nous partons pour TUPIZA en bus afin de rejoindre UYUNI en train, impatients de découvrir le plus grand salar du monde : 12000 Km2, produisant 20000 tonnes de sel par an. Nous effectuons une boucle de 4 jours en 4*4 avec Nathalie, Sylvia et As (Hollandais) et Anouck et Tom (Belges, TOM a vécu 3 ans en Colombie, habitent GENT, nous espérons bien les revoir a notre retour, autour d'une Westvelteren !). Notre chauffeur Juan semble amoureux de la cuisinière Daisie, mais depuis que NANA a demande a Jean Pierre CHAPATTE de TURBO (M6), s'il vivait avec sa productrice ! nous évitons de poser ce type de question !!! Bref le circuit nous emmène sur ce gigantesque, magique et époustouflant lac de sel, l'isla de los Pescadores, autour des volcans, des lagunes colorées remplies de flamants roses, des geysers a 5000m, traversant le désert de DALI et des arbres de pierre. Les nuits froides, -25C selon Juan et l'altitude nous occasionne nos premières nuits blanches ! Nous finissons ce fabuleux tour par le cimetière des trains. Meilleur rapport temps/découverte du voyage tellement les paysages étaient sublimes et différents. Sans oublier les lapins sauvages d'Amérique du Sud (= écureuil), les zorros (= renards), les vicunas (= lamas).

Direction POTOSI en avance car demain élection, donc pas de circulation. Ville coloniale culminant a 4070m, la plus haute ville du monde. Nous sommes essouffles et cherchons des bancs pour faire des pauses. POTOSI est connue pour ses mines d'argent. Pour la petite histoire, le colonisateur a interdit la mastication de la feuille de coca, considérée comme une drogue, mais la rendit obligatoire quelques années plus tard, s'étant rendu compte qu'elle augmentait la productivité. Elle coupe la faim, augmente momentanément les capacités respiratoires... Elle permet donc aux employés de travailler 20 heures d'affilées. Filmant une manifestation, cette fois-ci c'est TOMTOM qui s'est pris un baluchon sur la tête !

Détour par SUCRE, sublime ville coloniale blanche, ancienne capitale, ou nous assistons a la fête du 06.08.04, fête de l'indépendance, défilés en tout genre durant 4 jours. Puis nous nous payons le luxe d'un bus de nuit, 3 couchettes de front pour 12 heures de trajet.

Arrivée surprenante et impressionnante a LA PAZ, décrit selon Trek Magazine : "LA PAZ est une ville étrange, un amphithéâtre romain, ou les plus pauvres agglutines dans EL ALTO, contemplent depuis leur balcon, les riches en bas, qui grouillent dans la nouvelle ville de verre." Nous nous trouvons un hotel au milieu du quartier des routards et des sorcières vendant des foetus de lamas ! Nous retrouvons Julien et Célia, un couple génial rencontré en Nouvelle Calédonie, a qui nous avions fixe rendez-vous pour faire la Transcordillera Real : 185 Kms de trek de SORATA a LA PAZ, en 12 jours, avec un guide Pablo et successivement muletier, lamatier et ânetier. Marchons entre 3500 et 5200m, passons 11 cols entre 4450m et 5200m, parfois sous la grêle, la neige, le soleil, le vent glacial et campons jusqu'a -15C. C'était géant, paysages de folie, chaîne de montagnes imposantes, vue sur le TITICACA et sur plein de lagunes. Nous sommes entoures de Lamas, d'alpacas, d'ânes et de mules et apercevons des aigles, des condors ainsi que des Suerte Maria : rapace censé nous apporter de la chance. Bref la nature, retour aux sources et aux besoins primaires. Le genou de TOMTOM a été capricieux, mais cela ne nous a pas empêche de finir ce fabuleux trek. Nous nous offrons un petit plaisir à notre retour à LA PAZ, tous les 4 à l'Angelo Colonial. La ressemblance avec un estaminet bien de chez nous est frappante (vieille bâtisse, remplies de vieilleries avec le jeu de la grenouille). Seul le bon houblon manque pour accompagner cette succulente viande !

Nous effectuons la route la mort en VTT : 75 Kms de descente au bord d'un ravin, sensation étrange sur la route la plus mortelle du monde, rejoignant les villages de La Cumbre et Coroico. C'est la que nous quittons Julien et Célia qui filent vers l'Argentine, après 2 semaines et demi passées ensemble.

Quant a nous, nous partons sur les berges du lac TITICACA, l'un des plus grand et haut lac du monde, 3820m. Nous logeons à Copacabana, ville de la vierge, autour d'une magnifique cathédrale. La foi est omniprésente en Bolivie et dans beaucoup de transport en commun, nous pouvons lire sur le tableau de bord : "JESUS es el conductor" ou "JESUS te amo" !

Nous naviguons sur ce lac pour passer 2 jours sur l'île du soleil (il y est ne comme le 1er inca !). Nous marchons du Nord au Sud sur la journée avec vue imprenable sur l'île de la Lune et les environs de ce splendide lac bleu.

De retour à Copacabana, nous quittons la Bolivie pour le Pérou. Heureux d'avoir su jongler avec les différentes grèves quasi hebdomadaires en BOLIVIE !

La BOLIVIE nous a extrêmement frappée par ses fabuleux paysages, par sa forte culture et traditions, ses langues parlées : Aimara, Quechua, Espagnol... Par le comportement variable des Boliviens a l'encontre des touristes, nous accueillant chaleureusement ou nous rejetant violement ou nous ignorant ! Choqués par le travail des enfants, par le nombre de vendeurs de rue, par le nombre de cireurs de chaussures et par les queues aux banques pour y déposer 20 bolivianos.

Nous voici depuis quelques heures au PEROU et rencontrerons dans quelques jours a CUZCO, Beth, l'amie américaine de NANA.

Bonne rentrée des classes aux jeunes et moins jeunes !

TOMTOM&NANA



PEROU

Kamisaraki (bonjour en Aymara), Salut a tous, nous espérons que les moules frites sont bien digérées et que tout va bien. PEROU du 02 au 23 septembre 2004
Nous sommes arrives au Pérou par l'ouest de la BOLIVIE, en bordure de ce superbe Lac TITICACA. Changement radical des la première ville. PUNO, les gens sont + vifs, + commerçants, + agréables, + souriants qu'en BOLIVIE. Nous faisons la connaissance de Julie et Jérôme, frère et soeur Bretons, avec qui nous logeons dans une sorte d'ancien pensionnat dans cette ville qui grouille de partout.
Nous visitons quelques superbes îles Péruviennes du Lac TITICACA ou l'on parle encore le Quechua. Los UROS : ensemble d'îles flottantes formées par un amas de joncs, magnifique, photogénique et reposant. AMANTANI ou nous logeons chez l'habitant. Accueil super sympa et repas succulents et danses folkloriques auxquelles nous prenons part après que notre famille d'accueil nous ait habillés aux couleurs locales ! TAQUILE, ou les personnes se disent bonjour, non pas en se serrant la main, mais en échangeant des feuilles de coca ! Nous faisons la connaissance de Julien et Aurèlie qui souhaitent bientôt partir pour 6 mois de voyage, ainsi que Claude REISS, chercheur français, hyper intéressant, ayant donne 2 ans de cours à VILLENEUVE D'ASCQ, il nous a confie que les étudiants du NORD étaient très attentifs !!! Ah bon ??!! Et Amaury et Juliette, lillois en tour du monde pendant un an.
Nous quittons ces îles splendides pour rejoindre CUSCO et retrouver la super copine américaine de NANA, BETH. Nous sommes tout excites a l'idée de passer une semaine avec elle. BETH nous avait réservé le Trek de l'Inca qui mène au MACHU PICCHU, ainsi que des chambres d'hotel. Ironie du sort, les 2 seules réservations de notre périple n'ont pas été prises en compte !!! Et oui, l'agence de trek s'est trompée d'une semaine et impossible d'avancer la date, mais Marcela nous rembourse et nous dédommage. Top cool !
Grand Prince, j'emmène NANA déguster un hamburger dans la rue pour son anniversaire !!!
Le lendemain, nous filons accueillir BETH de très bonne heure a l'aéroport. Nous sommes impatients de la revoir. Retrouvailles super sympa, elle n'a pas change depuis 14 ans ! Nous visitons la magnifique ville coloniale de CUSCO, ses musées, entre ses cireurs de chaussures, rabatteurs pour restaurants, vendeurs de cartes postales et musiciens, qui sont sans doute les 4 métiers les + exerces au PEROU. La ville est en fête : défilés en tout genre, fête de la vierge, victoire de CUSCO en football.
Nous partons à 3 pour AGUAS CALIENTES, village au pied du MACHU PICCHU. Et partons de bon matin pour visiter ce magnifique site Inca, hyper bien conserve, du grandiose, à couper le souffle. Nous y passons la journée et faisons l'ascension du HUYANA PICCHU, la montagne dominant le site. Epoustouflant. Retourner d'un quart la photo et comparez la avec la caricature Guignolesque de CHIRAC !!! Frappant non ??!!
Sur le retour d'AGUAS CALIENTES vers CUSCO, nous visitons les SALINAS en terrasse adossées à la montagne, paysage exceptionnel : des couleurs superbes, alimentées par une eau hyper salée. Une bonne âme nous indique que son origine remonte au temps des Incas !!! Mais ne nous explique pas le phénomène !
Puis nous visitons la Vallée Sacrée de CUSCO, riches en ruines Incas : CHINCHERO et sa superbe église. OLLANTAYTAMBO avec le visage de TUNUPA grave sur le flanc de la montagne. TAMBOMACHAY et SACSAYHUAMAN (prononcer SEXYWOMAN !!!) et le CHRIST, copie miniature de celui de RIO DE JANEIRO !
Nous retrouvons Sophie et David, parisiens, voisins de mon frangin, en tour du monde depuis Juillet pour un an. Rencontre éclaire, mais très sympa. Nous les retrouverons en PATAGONIE.
Les restaurants se battent pour nous avoir a leur table, a coup de revoirs sour gratos, revoirs gratos, vins gratos, desserts gratos ! Nous ferons la fête chez l'un d'entre eux en compagnie d'une joyeuse bande de retraites Corses et d'Argentins au rythme de l'orchestre Péruvien après avoir hésiter entre cochon d'Inde et steak de lama pour rassasier notre appétit ! Le hasard veut que nous rencontrions les mêmes personnes le lendemain et remettions cela !!! On y a mis le feu, en 3 ans les musiciens n'avaient les clients danser que 3 fois (dont 2 avec nous !!!)
Nous raccompagnons BETH à l'aéroport, non sans émotions, après cette folle semaine, c'était génial de l'avoir avec nous, une fille extra !
Nous filons sur AREQUIPA, ville toujours en fête, aux magnifiques bâtiments, restaus en terrasse et patios. AREQUIPA c'est le plein été, désert, volcan, quartier luxueux de YANAHUARA aux sublimes villas.
Nous trekkons plusieurs jours dans le canyon de la Colca, aux paysages grandioses, faisant une halte dans une Oasis logeant de manière assez sommaire dans des posadas hyper accueillantes. Nous nous donnons toutes les chances de voir des condors en nous rendant a la Cruz del Condor et commençant la journée de trek a 03.00 AM pour une ascension de 3 heures. Effort récompensé, nous avons une la chance de voir une quinzaine de Condors, impressionnant.
Nous partons demain pour le CHILI en faisant une dernière étape au PEROU, à TACNA, ville frontalière.
Le PEROU a été génial a pleins de niveaux : les retrouvailles avec BETH, les paysages, les contacts avec les locaux, les ruines Incas, la bonne humeur générale des Péruviens... La barre est haute pour le CHILI !!!
Que les vaya bien !!! Comme on dit ici !
Nous vous embrassons.
TOMTOM&NANA



CHILI,
de l'aridité au glacier.

Du 23.09.04 au 20.10.04

Nous avons quitte le PEROU depuis AREQUIPA en bus pour rejoindre SAN PEDRO DE ATACAMA, Nord CHILI. Apres un voyage de plus de 19 heures assez éprouvant entre les arrêts pour changer de bus, douane, contrôle a 3h00 du matin pour vérifier si nous transportions des fruits ! Ils ont peur des parasites !

Nous méritons donc notre séjour dans l'oasis de SAN PEDRO DE ATACAMA au milieu du désert le plus aride du monde. Fabuleux, paysages hallucinants, vallée de la lune avec ses formations géologiques trop bizarres, son labyrinthe de sel, ses canyons, vallée de la mort et ses dunes de sable, superbe. Un paradis ! Au programme : surf des sables dans les dunes ou nous perdons les clés de notre guesthouse et les retrouvons par miracle le lendemain ! VTT dans la vallée du diable, 70 Kms ainsi que jusqu'au salar d'Atacama, 54 Kms et cheval dans la vallée de la mort, galop dans les dunes au coucher du soleil, du délire !!! Nos chevaux, Grano de Oro et Viento blanco et notre guide Bernardo hyper sympa. Nos fesses s'en souviennent !

Bref une semaine super sportive, belle entrée au Chili !

Nous quittons ce paradis par un bus de nuit pour arriver a CALDERA a 06h00 du matin, nous sommes a 5 Kms de BAHIA INGLESA, station balnéaire superbe, ghetto a riches ! Mer magnifique, transparente et ses pélicans.

Nous repartons de nuit pour VALPARAISO, superbe ville très colorée, construite sur les collines, pas moins de 15 vieux ascenseurs sur rails permettent de circuler dans cette ville. Nous squattons le jardin du poète Chilien Pablo NERUDA, pour bouquiner au soleil ! Nous évoquons le cas Pinochet avec un employé de la guesthouse, la population préfère oublier, le procès n'aura jamais lieu.

Nous arrivons sur SANTIAGO et prenons le métro qui est celui de GEC ALSTOM de VALENCIENNES ! Capitale plutôt tranquille, a taille humaine. Il y fait super beau, nous suivons les conseils de Julien et Célia, et logeons a l'Indiana, car ils nous avaient indique qu'il y avait des lapins et Internet gratos, résultat : 2 caniches, plus de lapin ! Et Internet en panne. Mais c'était bien sympa ! Nous y rencontrons Melissa et Franky, frère et sœur Chiliens, chanteurs en tournée, on aura droit à une heure d'aca pella dans le patio ! Et JOEL 48 ans, breton tentant de s'installer au CHILI, très sympa. Il nous invite au restaurant avec JEROME, 36 ans, français ayant achète il y a 16 ans un vol Aller Retour PARIS - NEW YORK mais n'est jamais rentre en France, il est guide dans le parc TORRES DEL PAINE.

Nous passons 4 jours à SANTIAGO sur Internet pour envoyer nos candidatures en France. Et oui, nous pensons sérieusement à notre retour.

Il est temps de voler de SANTIAGO à PUNTA ARENAS, vue magnifique, sans nuage sur TORRES DEL PAINE, inimaginable, NANA sature les cartes photo. Sommets enneiges, lacs aigues marines.

Nous partons en bus pour USHUAIA, Terre de feu, El fin del mundo ! 120 ans de la ville et les 40 ans de l'aéroclub ! Temps sublime, mais il va falloir attendre le récit d'ARGENTINE dans un mois pour en savoir plus ! Patience…

La traversée du détroit de MAGELLAN nous donne l'occasion d'apercevoir des TUNINA OVERA, dauphins de PATAGONIE noir et blanc. Instant magique.

Arrivée à PUERTO NATALES dans une guesthouse familiale " Chez PAULETTE " a 22h30 et départ a 07h30 le lendemain pour trekker dans le parc national de TORRES DES PAINE. 5 jours de trek, dingues de chez dingues, de 8 a 11 heures de marche par jour en portant tente et bouffe. Condors, empreinte de puma, guanaco (lamas), pics LAS TORRES, vent de folie, grêle, neige, soleil, lagunes aigues marines, glacier GREY impressionnant avec ses détonations et avalanches. TOMTOM galère avec son genou depuis le trek de la TRANSCORDILLERA REAL en BOLIVIE, NANA tombe sur le dos et souffre de la cheville. Mais nous prenons notre pied, tout est canon, on adore.

Le CHILI a été géant, les 2 sports nationaux sont le foot et la drague ! Pays moderne tout en longueur, coincé entre les Andes et la cote.

Demain nous partons pour l'ARGENTINE, notre pays préféré d'AMERIQUE DU SUD.

Nous vous embrassons et à dans 1 mois !
TOMTOM&NANA




L'ARGENTINE, c'est plutot dans le vent !!!

Du 09.10.04 au 13.10.04 et du 20.10.04 au 09.11.04

Nous avons été enchantés par le Nord de l'ARGENTINE, et le reste du pays nous a comblés : l'accueil des argentins et les paysages sublimes.

Nous avons coupe notre séjour au CHILI par un crochet en ARGENTINE pour passer 4 jours a USHUAIA, en Terre de feu. Le bout du monde !!! Un port très sympa, que certains ont atteint en bateau depuis NIEUWPOORT (Belgique), situe en bout de Cordillère des Andes. Il y a soi-disant 3 jours de soleil par an et nous les avons eu tous les 3 !!! Avec les 40 ans de l'aéroclub et les 120 ans de la ville, que demander de + ???!!! Défilés, shows aériens, lions de mer, feux d'artifice, le phare du bout du monde. Quelle magie !!! A quand l'Antarctique ???

Le centre d'informations touristiques le mieux organise de la planète !! Nous logeons a la Cruz del Sur, ou le gérant, Luca (Italien) met une super ambiance. Avec Stéphane et Patricia, savoyards en voyage pour 4 mois. Et Anibal, navigateur ayant bien connu Peter BLAKE.

Nous repartons au CHILI en croisant le détroit de Magellan ou nous apercevons des dauphins noir et blanc de Patagonie, les superbes Tunina Overa.

Nous ressortons du CHILI après avoir trekké a Torres del Paine (voir CHILI).

Nous filons a El CALAFATE, afin de nous rendre aux pieds du magique glacier PERITO MORENO, haut de 80 mètres, il s'effondre a grands fracas dans le lac, formant des icebergs énormes d'un bleu éblouissant. Nous assistons a ce spectacle de bon matin, nous sommes quasiment les seuls, nous sommes figes tellement c'est beau.

Nous rejoignons El CHALTEN, village créé aux pieds des Andes il y a 18 ans pour éviter que les Chiliens ne prennent possession des lieux ! Le vent y est dingue, il peut atteindre 220 Km/h ! On dit d'ailleurs que le vent est ne en PATAGONIE (et les moutons aussi !!!). Les paysages sont superbes, les lagunes, lever de soleil sur le FITZ ROY, lago Argentino... Nous n'avons pas eu la chance d'apercevoir le félin des lieux : le Puma. Les guides indiquent que le voir c'est comme un cadeau de la nature, c'est magnifique... blablabla... et si vous le voyez, il faut lui jeter des pierres ! C'est pas un joli cadeau ça ???!!!

Nous fêtons dans notre posada, nos 5 ans de mariage (cette fois-ci sans enfiler nos costume et robe !!!) en savourant un poulet a l'orange fait maison et un gateau local au Dulce (lait concentré caramélisé) HUMMMMMM !!!

Le vent nous pousse des Andes a la cote, a PUERTO MADRYN exactement, nous rencontrons Caro et Magalie, en Amérique du sud pour plusieurs mois et partons avec elles visiter la PENINSULA VALDES. La journée s'annonçait merveilleusement bien puisque devant la société de location de voiture nous apercevâmes des baleines. Nous arrivons a PUERTO PYRAMIDES ou nous prenons le bateau. Et la... du délire, 1h30 avec les baleines franches australes, qui viennent mettre bas et élever leurs baleineaux dans cette baie de août a novembre. Quelle magie, impressionnant, les femelles mesurent jusqu'a 18 mètres !!! Les baleineaux grossissent de 100 Kg par jour !!! Nous pouvons quasiment les toucher, elles sont a 2 m du bateau !

La journée nous réserva d'autres surprises : lions de mer, orques et pingouins !!! Et pour finir un coucher de soleil splendide. WAOUHHHH !!!

Le vent change de direction et nous emmène cette fois-ci de l'autre cote de l'ARGENTINE, a BARILOCHE, aux pieds des Andes, station de ski chicos !!! sur un lac géant. Nous logeons a la Bolsa del Deporte, auberge super cool, ou nous passons beaucoup de temps a chercher du boulot sur Internet et ou nous assistons aux élections américaines. Les 4 américains de l'hotel faisaient une telle tête le lendemain, que nous avons compris le résultat. Notre chambre est une vraie suite : 2 salles de bain, coin salon... bon on fabule un peu, mais pour 9€ pour 2 personnes, c'est pas mal !!! On se croirait en SUISSE avec toutes ces chocolateries et ces chalets en bois.

Le vent indécis (!) nous ramène a BUENOS AIRES. Nous élisons domicile au Tango Inn, énorme auberge, mais très sympa, il fait super beau, la ville est très agréable avec ses différents quartiers. Nous tombons amoureux de cette capitale. Pas stressante, le tango a chaque coin de rues, la BOCA avec ces artistes peintres, ces maisons colorées, le stade ou Diego MARADONA fit ses premiers pas, RECOLETA avec son cimetière (le Père LACHAISE local), ses musées (EVITA, MALBA, BEAUX ARTS...), ses parillas pour se rassasier, ses quais pour se détendre a la terrasse d'un restaurant ou d'un bar, ses parcs ou tout le monde passe le Week-end en maillot de bain !!! SAN TELMO, petit quartier d'antiquaires très sympa. Et TIGRE, a seulement 30 Kms de la capitale, hyper dépaysant avec ses canaux et ses fraises a moins d'1 € le kilo !!!

Nous allons avoir du mal a quitte cette ville qui nous donne envie de s'y installer !!! Les gens sont trop sympas et la ville est magnifique.

Nous tentons de nous en éloigner en allant quelques jours en URUGUAY, histoire de voir si nous tenons le choc !!!



URUGUAY, un mate sinon... un mate !!!

Du 09.11.04 au 15.11.04

Nous prenons un ferry depuis BUENOS AIRES pour nous rendre en URUGUAY et visitons les villes de MONTEVIDEO, PUNTA DEL ESTE et COLONIA.

Ici tout le monde boit son mate, sorte de tisane, feuilles en miettes entassées dans un récipient naturel (un légume sèche) bu a l'aide d'une paille métallique, tenus a la main toute la journée tout comme le thermos d'eau bouillante !! Ca leur donne un certain style !!! L'origine est Uruguayenne et s'exporte uniquement en ARGENTINE et au PARAGUAY.

MONTEVIDEO est une petite capitale avec un style différent du reste de l'Amérique du Sud, des bâtiments austères, bref rien de particulier !

PUNTA DEL ESTE est La station balnéaire de la Jet Set de toute l'Amérique du Sud. Superbes villas, Yachts, belles plages, casinos, magasins de luxe... Nous nous y sommes reposes 2 jours avant de rejoindre COLONIA, vieille ville charmante, classée UNESCO. Avec une atmosphère très détendue, un petit coin bien tranquille, paves, vieilles pierres telles que la Plaza de Torros (Arènes tellement vieilles que l'accès y est interdit !)

L'URUGUAY a été entraîné par l'ARGENTINE dans la crise monétaire en Décembre 2001. Beaucoup de bâtiments y sont abandonnes (restos, magasins, hôtels inachevés...). Malgré tout, le peuple est très sympathique et super accueillant.

Nous avons bien apprécié notre passage dans ce pays mais avons hâte de retrouver notre ville préférée : BUENOS AIRES !!!

Apres 1 an de voyage, dont 3 mois en camping, une trentaine de nuits dans les transports et après avoir balade 4 tonnes 320 de bagages (en effet nous avons en moyenne changer de lieux tous les 2 jours et nos sacs pèsent environs 12 Kg chacun), nous sommes épuisés mais enchantes de notre Tour du Monde !!! Quelle belle aventure.

Nous passerons 3 jours a BUENOS AIRES avant de voler dans les airs pour retrouver nos racines et tous les êtres qui nous sont chers.

A très bientôt.

Nous vous embrassons.

TOMTOM&NANA